C'est ce qui ressort d'un communiqué publié vendredi avant l'ouverture des marchés. La vente du médicament avait rapporté 17 millions d'euros en 2008, selon UCB. Shire se porte acquéreur des droits du produit et des effectifs mondiaux pour Equasym, sauf aux Etats-Unis, au Canada et à la Barbade. UCB recevra une avance de 55 millions d'euros ainsi que des paiements échelonnés dont le montant n'a pas été révélé, pour autant que Shire réponde aux objectifs de vente préétablis. La transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre 2009. Elle s'effectue dans le cadre du plan SHAPE. UCB entend, avec ce plan, se concentrer uniquement sur les médicaments pour les maladies neurologiques graves et les maladies auto-immunes. UCB s'était déjà débarrassé du Somostatine, un médicament contre les hémorragies aiguës dans l'oesophage. Somostatine générait un chiffre d'affaires annuel de 11 millions d'euros. La plus importante transaction reste toutefois la vente à GSK d'une cinquantaine d'enseignes (en Extrême-Orient, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique), représentant un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. L'opération avait rapporté 515 millions d'euros.

C'est ce qui ressort d'un communiqué publié vendredi avant l'ouverture des marchés. La vente du médicament avait rapporté 17 millions d'euros en 2008, selon UCB. Shire se porte acquéreur des droits du produit et des effectifs mondiaux pour Equasym, sauf aux Etats-Unis, au Canada et à la Barbade. UCB recevra une avance de 55 millions d'euros ainsi que des paiements échelonnés dont le montant n'a pas été révélé, pour autant que Shire réponde aux objectifs de vente préétablis. La transaction devrait être finalisée au deuxième trimestre 2009. Elle s'effectue dans le cadre du plan SHAPE. UCB entend, avec ce plan, se concentrer uniquement sur les médicaments pour les maladies neurologiques graves et les maladies auto-immunes. UCB s'était déjà débarrassé du Somostatine, un médicament contre les hémorragies aiguës dans l'oesophage. Somostatine générait un chiffre d'affaires annuel de 11 millions d'euros. La plus importante transaction reste toutefois la vente à GSK d'une cinquantaine d'enseignes (en Extrême-Orient, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique), représentant un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros. L'opération avait rapporté 515 millions d'euros.