Hier, le ministre de l'Environnement Hilde Crevits a prolongé le permis environnemental de Tessenderlo Chemie pour une période de 20 ans. Ce nouveau permis résulte d'un dialogue intensif entre Tessenderlo Chemie et les autorités flamandes. Dans ce cadre, plusieurs accords ont été passés: Tessenderlo Chemie investira ainsi 10 millions EUR dans un nouveau processus de production plus écologique et consentira des efforts supplémentaires en matière d'environnement pour un montant de 20 millions EUR durant les 15 prochaines années.

L'entreprise a clairement opté pour une approche durable de la production et elle garantit ainsi l'avenir de ses trois usines établies dans le Limbourg occidental. Tessenderlo Group investit 10 millions EUR dans l'usine de Ham pour adopter un nouveau procédé de production. Par conséquent, la nécessité d'une canalisation vers le Démer destinée aux eaux usées disparaît, ce qui devrait favoriser le retour des poissons dans les cours d'eau Laak et Winterbeek. Cette modification apportée au processus de production assure l'avenir de la production de Tessenderlo Chemie sur ses sites du Limbourg occidental à Ham et Tessenderlo. La conversion n'aura pas d'impact immédiat sur l'emploi. L'entreprise investira en outre dans les 15 prochaines années 20 millions EUR supplémentaires dans le cadre d'efforts en faveur de l'environnement.

Hier, le ministre de l'Environnement Hilde Crevits a prolongé le permis environnemental de Tessenderlo Chemie pour une période de 20 ans. Ce nouveau permis résulte d'un dialogue intensif entre Tessenderlo Chemie et les autorités flamandes. Dans ce cadre, plusieurs accords ont été passés: Tessenderlo Chemie investira ainsi 10 millions EUR dans un nouveau processus de production plus écologique et consentira des efforts supplémentaires en matière d'environnement pour un montant de 20 millions EUR durant les 15 prochaines années. L'entreprise a clairement opté pour une approche durable de la production et elle garantit ainsi l'avenir de ses trois usines établies dans le Limbourg occidental. Tessenderlo Group investit 10 millions EUR dans l'usine de Ham pour adopter un nouveau procédé de production. Par conséquent, la nécessité d'une canalisation vers le Démer destinée aux eaux usées disparaît, ce qui devrait favoriser le retour des poissons dans les cours d'eau Laak et Winterbeek. Cette modification apportée au processus de production assure l'avenir de la production de Tessenderlo Chemie sur ses sites du Limbourg occidental à Ham et Tessenderlo. La conversion n'aura pas d'impact immédiat sur l'emploi. L'entreprise investira en outre dans les 15 prochaines années 20 millions EUR supplémentaires dans le cadre d'efforts en faveur de l'environnement.