Cette nouvelle institution ne viserait que des investissements durables ou éthiques. Parmi ses promoteurs, figureraient notamment le Réseau financement alternatif (RFA), des coopératives (Hefboom, Credal), des citoyens opérant dans le monde associatif du Nord du pays, auxquels se joindraient des syndicats ainsi que d'autres organisations sociales. Contacté ce vendredi par Le Soir, Bernard Bayot qui dirige le RFA (une ASBL spécialisée dans la promotion, l'étude et même l'élaboration de produits financiers éthiques et solidaires), a indiqué qu'"une réflexion de ce type existe depuis vingt cinq ans et que depuis le début de la crise financière, on réfléchit à la mise sur pied d'un organisme qui se voudrait différent, solidaire, durable, éthique. D'après le Soir, la réflexion est toutefois engagée plus loin. Plusieurs partenaires bancaires ont été approchés. Dexia et Arco ont décliné. Des banques étrangères ont aussi été contactées.

Cette nouvelle institution ne viserait que des investissements durables ou éthiques. Parmi ses promoteurs, figureraient notamment le Réseau financement alternatif (RFA), des coopératives (Hefboom, Credal), des citoyens opérant dans le monde associatif du Nord du pays, auxquels se joindraient des syndicats ainsi que d'autres organisations sociales. Contacté ce vendredi par Le Soir, Bernard Bayot qui dirige le RFA (une ASBL spécialisée dans la promotion, l'étude et même l'élaboration de produits financiers éthiques et solidaires), a indiqué qu'"une réflexion de ce type existe depuis vingt cinq ans et que depuis le début de la crise financière, on réfléchit à la mise sur pied d'un organisme qui se voudrait différent, solidaire, durable, éthique. D'après le Soir, la réflexion est toutefois engagée plus loin. Plusieurs partenaires bancaires ont été approchés. Dexia et Arco ont décliné. Des banques étrangères ont aussi été contactées.