Il y a de plus en plus de piscines dans nos jardins. L'année passée, les piscinistes ont vu la demande grimper de 10 %. Selon Kurt Dekeyzer de la BSPA, association de fabricants et fournisseurs de matériel de piscine, plusieurs facteurs expliquent cet engouement : " Les gens en ont marre des embouteillages vers la côte et ils préfèrent investir dans une piscine. De nombreux vacanciers ont aussi profité d'offres de dernière minute. Qui plus est, l'argent ne rapporte plus rien sur les comptes d'épargne... ".

Un emplacement au soleil

Tout est envisageable si vous souhaitez installer une piscine dans votre jardin. Ces dernières années, on constate que les clients combinent de plus en plus piscine et douche avec sauna extérieur. " Les piscines font aussi leur apparition dans les jardins citadins, observe Kurt Dekeyzer. Les amateurs de sport, par exemple, peuvent suivre un entraînement intensif dans une piscine équipée d'un dispositif de nage à contre-courant. ". Une condition principale : votre jardin ne doit pas être trop à l'ombre en journée, de sorte que l'eau puisse rapidement se réchauffer. Si vous préférez limiter l'entretien, mieux vaut en outre qu'il n'y ait pas trop d'arbres à proximité.

La fréquence à laquelle vous pourrez faire vos longueurs dépendra du climat. Dans notre pays, c'est souvent de mai à fin septembre. " En plaçant une pompe à chaleur, vous pourrez chauffer votre piscine plus tôt, explique Kurt Dekeyzer. Quiconque entend pouvoir nager toute l'année devra opter pour un échangeur thermique relié à une chaudière murale au gaz, par exemple. "

La question se pose cependant de savoir s'il est vraiment écologique de chauffer en hiver. " Un client m'a dit un jour : est-ce que vous trouvez plus responsable que je prenne l'avion pour la Thaïlande en décembre ? Il n'a pas tort... "

Modèle fixe ou personnalisé ?

Grosso modo, il existe deux types de piscines. Les piscines monobloc sont des modèles fixes d'un seul tenant qui sont coulés ou montés en usine. Dans le cas des piscines architecturales, vous choisissez vous-même la forme et l'aspect extérieur, mais l'installation est plus longue. Ce type de piscines est, en outre, plus robuste.

Un robot de piscine est certes plus cher qu'un aspirateur manuel, mais il vous permet de gagner du temps.

Dans un jardin facilement accessible, il est déjà possible de s'offrir une piscine pour environ 40.000 euros. Ce prix comprend le placement, le filtre, la pompe, les abords et l'éclairage. Si vous y ajoutez des options comme un module automatique de traitement de l'eau, une pompe à chaleur ou un volet électrique, le budget grimpera pour atteindre 60.000 à 100.000 euros.

" Les clients disposant d'un budget limité préféreront ce qu'on appelle une piscine évolutive, observe Kurt Dekeyzer. Chaque fois qu'ils auront suffisamment mis d'argent de côté, ils pourront y ajouter un élément. Ils font construire leur piscine mais font provisoirement l'économie d'un volet ou d'une vanne de raccordement pour la chauffer. "

Entretien régulier

En plus du prix d'installation, il ne faut évidemment pas négliger les frais d'entretien. Le montant que vous devrez y consacrer variera bien sûr considérablement selon que vous vous chargerez de l'entretien vous-même ou que vous le confierez à un tiers. Ces coûts concernent principalement le nettoyage de la piscine, les produits d'entretien et le chauffage. Vous pouvez tabler sur une facture annuelle moyenne comprise entre 1.000 et 1.650 euros.

La filtration de la piscine vous coûtera environ 150 euros d'énergie par an. Sous un climat comme le nôtre, vous aurez besoin d'une pompe à chaleur. Les frais d'électricité fluctuent alors entre 500 et 600 euros par an.

Afin de préserver la qualité de l'eau de votre piscine, il vous faudra utiliser des produits d'entretien comme du chlore et des régulateurs de pH. Vous y consacrerez entre 400 et 600 euros chaque année. " Vous pouvez limiter ces coûts en évitant autant que possible d'apporter des saletés dans votre piscine. Evitez donc si possible les feuilles, empêchez votre animal de compagnie de plonger dans l'eau et douchez-vous avant de vous immerger afin d'enlever un maximum de crème solaire, d'herbe et de terre. "

Le nettoyage régulier de la piscine influence positivement la qualité de l'eau. Un robot de piscine est certes plus cher qu'un aspirateur manuel, mais il vous permet aussi de gagner du temps. Le robot nettoie la piscine en l'espace de quelques heures. " Deux fois par semaine suffisent amplement ", explique Kurt Dekeyzer.

Ajouter de l'eau

Chaque année, la piscine perd quelques centimètres d'eau, surtout quand vous l'utilisez souvent ou qu'il fait très chaud. Le lavage et l'entretien du filtre peuvent également occasionner une perte d'environ 3,75 m3 d'eau pour une piscine de 10 sur 5 m. En Flandre, un mètre cube d'eau coûte autour de 4,3 euros (prix fixe). En Wallonie et à Bruxelles, plusieurs paramètres (comme le volume d'eau consommé) entrent en ligne de compte pour le calcul du prix/m3, mais le tarif moyen y tourne respectivement autour de 5 euros et 3,2 euros.

Enfin, il convient de ne pas oublier de préparer sa piscine pour l'été et pour l'hiver. " Cela vous prendra chaque fois environ une demi-journée de travail, estime Kurt Dekeyzer, mais vous pouvez aussi faire appel aux services de votre pisciniste. Généralement, vous devrez mettre entre 200 et 300 euros sur la table par entretien. "

Une assurance supplémentaire ?

Qu'en est-il de votre assurance ? Une assurance incendie classique ne couvre en effet que le bâtiment et son mobilier. Les dégâts à la piscine sont exclus de la couverture. " Certains assureurs étendent leurs polices grâce à une couverture pour les dégâts au jardin et à la piscine ", explique Wauthier Robyns, porte-parole de l'union professionnelle Assuralia. Dans ce cas, l'assurance couvre les dégâts aux pompes, robinets, filtres, pompes à chaleur, collecteurs so- laires, etc. " AG Insurance a été l'un des premiers assureurs à proposer cette offre, mais depuis lors, cette initiative a trouvé écho auprès d'autres compagnies. " Ce type d'assurance couvre également les dégâts dus aux phénomènes météorologiques, le vol du mobilier de la piscine ou les dégâts provoqués par le bétail et le gibier. " Quid si la vache de votre voisin décide de faire trempette dans votre piscine ? Ce sont des choses qui arrivent vraiment ", ajoute Wauthier Robyns. Il existe en outre des polices spécifiques pour les accidents des membres de la famille qui surviennent dans et autour de la piscine. Et des assurance responsabilité pour les dégâts occasionnés à des tiers à la suite d'une faute du propriétaire ou d'un défaut à la piscine.