On notera toutefois la décision surprise de la BoJ de procéder à un assouplissement monétaire afin de soutenir l'économie nipponne. Par ce geste la banque centrale japonaise espère peser sur le yen qui caracole à des niveau bien trop élevé par rapport au dollar entre autre, ce qui pénalise fortement cette économie d'exportateurs.

La BoJ a ainsi emboîté le pas à la BCE et la Fed qui ont également annoncé des mesures d'assouplissement monétaire ces deux dernières semaine.

Ce qui a vraiment marqué cette semaine boursière, en tout cas à Bruxelles, c'est une vague d'OPA totalement inattendue. D'abord IRIS, ensuite Telenet et enfin Devgen aujourd'hui ont eu une offre de rachat qui peut difficilement être refusée par les actionnaires de ces sociétés.

Europe

Aux actions, nous avons eu quelques bonnes nouvelles cette semaine comme pour Inditex et Heineken.

Inditex, le propriétaire de Zara entre autre, a pu annoncer un bénéfice semestriel en hausse de 32%, ce qui est largement supérieur aux attentes. Ces chiffres ont été bien accueilli, d'autant plus que son concurrent H&M a dû présenter des ventes en baisse pour la même période en début de semaine.

Heineken a pour sa part poussé un ouf de soulagement après avoir obtenu le soutien du milliardaire thaïlandais Charoen Sirivadhanabhakdi dans son offre d'achat des parts de Fraser & Neave dans la brasserie Asia Pacific Breweries.

La semaine fut par contre difficile pour les financières.

Ces dernières ont attendu toute la semaine un appel à l'aide de l'Espagne au fonds de stabilité financière européen. Mais cet appel à l'aide n'est jamais venu.

Bruxelles

A Bruxelles, trois actions ont focalisés toutes l'attention cette semaine : Devgen, Telenet et IRIS.

Devgen ce vendredi qui a reçu une offre de 16 euros par action pour son rachat, ce qui correspond à une prime de 70%.

Mercredi c'est I.R.I.S qui a ouvert le bal des OPA (offre publique d'achat) avec un proposition de Canon, son actionnaire principal, pour 44,50 euros par action. Ça représente une prime de 50%.

Moins généreux Liberty Global offre une prime de 12,5%, soit 35 euros, pour le rachat des actions Telenet qu'il ne détient pas encore.

Toutes ces OPA ont éclipsé les bonnes nouvelles pour Ablynx. La société biotechnologique a pourtant dévoilé des résultats positifs pour la phase 1 de l'ALX-0171, la première étude portant sur un nanobody administré par inhalateur. Un avantage pour une molécule testée pour le traitement de maladies respiratoires et tout particulièrement, le virus respiratoire syncytial (VRS). Ce dernier est le principal responsable de bronchiolite et de pneumonies chez les nourrissons de moins de moins d'un an.

Etats-Unis

Pas de quoi se réjouir de l'autre côté de l'Atlantique avec des chiffres du chômage en berne et un avertissement de Fedex.

On notera toutefois la bonne tenue d'Apple dont le lancement de l'iPhone5 fut un des évènement de la semaine.