Le chiffre d'affaires a atteint 10,14 milliards d'euros, soit une hausse de 6,7 pc par rapport aux trois premiers mois de l'année précédente, a indiqué Unilever jeudi. "Nous ferons face à un environnement plus rude au fil de l'année", a déclaré Pol Polman, directeur exécutif du groupe. Selon ce dernier, le coût des matières premières augmentera dans la deuxième partie de l'année et le marché restera compétitif.