La NAR a estimé le volume du marché à 3,83 millions de transactions en rythme annuel, soit 27% de moins que le mois précédent. Les analystes tablaient sur 4,72 millions. Cela fait retomber l'immobilier à des niveaux qu'il n'avait pas connus depuis une quinzaine d'années. Le marché immobilier américain a perdu le soutien d'un crédit d'impôt accordé sous certaines conditions aux acheteurs d'un logement. Pour en bénéficier, ils devaient avoir signé une promesse de vente avant le 30 avril et clore la transaction avant le 30 septembre.

La NAR a estimé le volume du marché à 3,83 millions de transactions en rythme annuel, soit 27% de moins que le mois précédent. Les analystes tablaient sur 4,72 millions. Cela fait retomber l'immobilier à des niveaux qu'il n'avait pas connus depuis une quinzaine d'années. Le marché immobilier américain a perdu le soutien d'un crédit d'impôt accordé sous certaines conditions aux acheteurs d'un logement. Pour en bénéficier, ils devaient avoir signé une promesse de vente avant le 30 avril et clore la transaction avant le 30 septembre.