L'opération permettra à Veolia de réduire son endettement de 1,45 milliard d'euros. Le groupe réalise ainsi la moitié de son objectif de désendettement pour fin 2013 en une seule opération. Veolia souhaite pour rappel ramener sa dette nette de 14,7 milliards fin 2011 à moins de 12 milliards au 31/12/2013.

La revente des activités eau régulées au Royaume-Uni constitue la première des trois cessions importantes prévues, les deux autres étant les activités déchets solides aux États-Unis et la participation de 50% dans la société de transport Veolia Transdev.

L'accélération du plan de cessions est indispensable afin de permettre à Veolia de réduire ses dettes, le groupe étant déjà engagé depuis plusieurs années dans un processus de désendettement qui n'a pas encore réellement porté ses fruits jusqu'à présent.

Cédric Boitte

www.accioz.be

L'opération permettra à Veolia de réduire son endettement de 1,45 milliard d'euros. Le groupe réalise ainsi la moitié de son objectif de désendettement pour fin 2013 en une seule opération. Veolia souhaite pour rappel ramener sa dette nette de 14,7 milliards fin 2011 à moins de 12 milliards au 31/12/2013.La revente des activités eau régulées au Royaume-Uni constitue la première des trois cessions importantes prévues, les deux autres étant les activités déchets solides aux États-Unis et la participation de 50% dans la société de transport Veolia Transdev.L'accélération du plan de cessions est indispensable afin de permettre à Veolia de réduire ses dettes, le groupe étant déjà engagé depuis plusieurs années dans un processus de désendettement qui n'a pas encore réellement porté ses fruits jusqu'à présent.Cédric Boittewww.accioz.be