L'indice Dow Jones Industrial Average, qui s'était un peu replié la
veille, a progressé de 188,03 points à 9.069,29 points, son plus haut niveau de clôture depuis le 5 novembre. Il n'avait plus franchi le seuil de 9.000 points depuis début janvier.

Le Nasdaq, à dominante technologique, est lui monté de 47,22 points, à 1.973,60 points, alignant sa douzième séance de hausse consécutive.

L'indice Standard & Poor's 500, à la composition plus large, s'est
adjugé 2,33% à 976,29 points.

"Ce que dit le marché, c'est que la reprise (économique) est là", a résumé Peter Cardillo, d'Avalon Partners.

Sur le front des indicateurs, les reventes de logements anciens aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en juin, de 3,6% par rapport à mai, alimentant les espoirs de voir l'immobilier redémarrer après plus de deux ans de profonde crise.

L'indice Dow Jones Industrial Average, qui s'était un peu replié la veille, a progressé de 188,03 points à 9.069,29 points, son plus haut niveau de clôture depuis le 5 novembre. Il n'avait plus franchi le seuil de 9.000 points depuis début janvier.Le Nasdaq, à dominante technologique, est lui monté de 47,22 points, à 1.973,60 points, alignant sa douzième séance de hausse consécutive.L'indice Standard & Poor's 500, à la composition plus large, s'est adjugé 2,33% à 976,29 points."Ce que dit le marché, c'est que la reprise (économique) est là", a résumé Peter Cardillo, d'Avalon Partners.Sur le front des indicateurs, les reventes de logements anciens aux Etats-Unis ont augmenté plus que prévu en juin, de 3,6% par rapport à mai, alimentant les espoirs de voir l'immobilier redémarrer après plus de deux ans de profonde crise.