Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a progressé de 396,97 points à 8.443,39, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 87,67 points, à 1.472,02 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a pris 6,47% (51,78 points), à 851,81 points, dans un volume étoffé. L'indice vedette de la place new-yorkaise accumule un rebond de 11,5% sur les deux dernières séances, une performance qu'il n'avait pas réalisée depuis 1987. Il n'avait par ailleurs plus aligné deux séances de progression depuis le début du mois.

"Le marché avait atteint des niveaux trop bas: la nomination de Timothy Geithner au Trésor qui se dessinait vendredi a servi de catalyseur pour un rebond, et le sauvetage de Citigroup a entretenu la tendance", a expliqué Sam Stovall, responsable de la stratégie à l'agence Standard & Poor's.

Le Trésor et la FIDC, l'autorité de régulation bancaire, ont annoncé dimanche soir qu'ils allaient apporter une garantie de plus de 300 milliards de dollars sur les actifs contre une entrée dans son capital. Les autorités vont également injecter dans le capital 20 milliards de dollars, qui s'ajouteront aux 25 milliards déjà consentis dans le cadre de ce plan.

Le titre Citigroup, qui avait perdu plus de 60% la semaine dernière, a rebondi de 57,82% à 5,95 dollars, entraînant tout le secteur financier.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 3,340%, contre 3,167% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,755%, contre 3,663% vendredi.

Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a progressé de 396,97 points à 8.443,39, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 87,67 points, à 1.472,02 points.L'indice élargi Standard & Poor's 500 a pris 6,47% (51,78 points), à 851,81 points, dans un volume étoffé. L'indice vedette de la place new-yorkaise accumule un rebond de 11,5% sur les deux dernières séances, une performance qu'il n'avait pas réalisée depuis 1987. Il n'avait par ailleurs plus aligné deux séances de progression depuis le début du mois."Le marché avait atteint des niveaux trop bas: la nomination de Timothy Geithner au Trésor qui se dessinait vendredi a servi de catalyseur pour un rebond, et le sauvetage de Citigroup a entretenu la tendance", a expliqué Sam Stovall, responsable de la stratégie à l'agence Standard & Poor's.Le Trésor et la FIDC, l'autorité de régulation bancaire, ont annoncé dimanche soir qu'ils allaient apporter une garantie de plus de 300 milliards de dollars sur les actifs contre une entrée dans son capital. Les autorités vont également injecter dans le capital 20 milliards de dollars, qui s'ajouteront aux 25 milliards déjà consentis dans le cadre de ce plan.Le titre Citigroup, qui avait perdu plus de 60% la semaine dernière, a rebondi de 57,82% à 5,95 dollars, entraînant tout le secteur financier.Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 3,340%, contre 3,167% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,755%, contre 3,663% vendredi.