Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 70,44 points à 10.927,07 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 4,62 points à 2.402,58 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 est lui monté de 0,74 pc (8,67 points) à 1.178,10 points. En franche hausse en matinée, les indices de Wall Street ont ralenti en deuxième partie de séance, flirtant même provisoirement avec l'équilibre. Le Dow Jones et le S&P 500 atteignent malgré tout leurs plus hauts niveaux depuis le 26 septembre 2008. "Les gens attendent de voir ce qu'il va se passer demain (vendredi) avec les chiffres de l'emploi. Ils se montrent plus prudents", a constaté Andrew Fitzpatrick, responsable des investissements chez Hinsdale Associates.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 70,44 points à 10.927,07 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 4,62 points à 2.402,58 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 est lui monté de 0,74 pc (8,67 points) à 1.178,10 points. En franche hausse en matinée, les indices de Wall Street ont ralenti en deuxième partie de séance, flirtant même provisoirement avec l'équilibre. Le Dow Jones et le S&P 500 atteignent malgré tout leurs plus hauts niveaux depuis le 26 septembre 2008. "Les gens attendent de voir ce qu'il va se passer demain (vendredi) avec les chiffres de l'emploi. Ils se montrent plus prudents", a constaté Andrew Fitzpatrick, responsable des investissements chez Hinsdale Associates.