Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 122,05 points à 11.167,32 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 40,19 points à 2.511,92 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a avancé de 1,29% (15,41 points) à 1.206,77 points. "C'est un affrontement intéressant entre la nervosité sur la situation en Europe d'un côté et, de l'autre côté, les résultats d'entreprises aux Etats-Unis qui continuent d'impressionner, avec une fréquence élevée de surprises positives et des perspectives très solides en général", a observé Craig Peckham, de Jefferies. Une pause dans les mauvaises nouvelles sur l'endettement des pays européens et la perspective de voir les négociations sur l'aide financière de l'Union européenne et du Fonds monétaire international à la Grèce progresser rapidement ont permis au marché de poursuivre le rebond entamé la veille. "Le marché continue de travailler à récupérer des fortes pertes de mardi", jour où il avait perdu environ 2%, a expliqué de son côté Mace Blicksilver. Le marché obligataire s'est repris. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est descendu à 3,728% contre 3,773% mercredi soir et celui du bon à 30 ans à 4,591% contre 4,638%.