Le Dow Jones Industrial Average a reculé de 24,71 points à 9.256,26 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 19,89 points à 1.973,16 points, selon les chiffres définitifs de clôture.

L'indice Standard & Poor's 500, à la composition plus large, a quant à lui cédé 0,56% (5,64 points) à 997,08 points.

"Les gens se montrent très prudents avant les chiffres importants" de l'emploi, qui seront diffusés vendredi avant l'ouverture de la Bourse, a jugé Peter Cardillo, d'Avalon Partners. "Le marché va probablement réagir violemment" à ces chiffres, qui donneront une indication sur "la vigueur de la reprise", a avancé Lindsey Piegza, de FTN Financial.

Selon l'analyste, l'indicateur sera d'autant plus suivi qu'il porte
sur le premier mois du troisième trimestre, lequel devrait voir selon certains économistes le retour de la croissance aux Etats-Unis.

A la veille de sa diffusion, "on a eu des nouvelles décevantes des
ventes de détail, qui montrent que le consommateur reste en retrait et qui font craindre de nouveaux licenciements chez les distributeurs", a-t-elle ajouté.

Selon le Conseil international des centres commerciaux (ICSC), les ventes des chaînes de magasins aux Etats-Unis ont reculé de 5% sur un an en juillet.

A l'ouverture, les indices de Wall Street avaient brièvement progressé en réaction au recul plus fort qu'attendu du nombre de nouveaux chômeurs inscrits la semaine dernière aux Etats-Unis. Mais cet indicateur, particulièrement volatile, "ne laisse pas vraiment d'espoir pour une surprise positive" dans les statistiques mensuelles, a jugé Cesare de Novellis, de Meeschaert New York.

Le marché obligataire est monté. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 3,746% contre 3,764% mercredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,517% contre 4,561% la veille.