Fonds flexible ayant dégagé une performance annualisée supérieure à 8,5% durant la dernière décennie, R-co Valor (code Isin : FR0011253624) est une des stratégies d'investissement préférées des particuliers belges. Disposant d'une notation cinq étoiles Morningstar, ce produit créé par Rothschild & Co est géré depuis 2008 par Yoann Ignatiew, tout d'abord en tant que cogestionnaire puis comme gestionnaire principal à partir de 2012. Au préalable, celui-ci avait débuté sa carrière dans une salle de marché avant de rejoindre IXIS AM en 2004 en tant que responsable de l'allocation tactique pour les fonds diversifiés, avant de prendre la responsabilité en 2006 des investissements et de l'allocation d'actifs pour la Banque privée Saint Dominique.
...

Fonds flexible ayant dégagé une performance annualisée supérieure à 8,5% durant la dernière décennie, R-co Valor (code Isin : FR0011253624) est une des stratégies d'investissement préférées des particuliers belges. Disposant d'une notation cinq étoiles Morningstar, ce produit créé par Rothschild & Co est géré depuis 2008 par Yoann Ignatiew, tout d'abord en tant que cogestionnaire puis comme gestionnaire principal à partir de 2012. Au préalable, celui-ci avait débuté sa carrière dans une salle de marché avant de rejoindre IXIS AM en 2004 en tant que responsable de l'allocation tactique pour les fonds diversifiés, avant de prendre la responsabilité en 2006 des investissements et de l'allocation d'actifs pour la Banque privée Saint Dominique. La Belgique est devenue au fil des années un des marchés les plus importants pour Rothschild & Co. Notre pays représente ainsi plus d'un tiers des actifs sous gestion de R-co Valor (qui tournent autour de 2,4 milliards d'euros), et même près de la moitié des encours pour la stratégie plus défensive R-co Valor Balanced (Isin : FR0013367265) dont Yoann Ignatiew est également cogestionnaire. Pour son premier voyage hors de France depuis le mois de février, il n'est donc pas surprenant qu'il ait choisi Bruxelles pour venir informer les investisseurs des évolutions intervenues dans les fonds dont il s'occupe. R-co Valor est une stratégie fortement exposée sur les marchés d'actions, Yoann Ignatiew étant généralement peu enclin à détenir des obligations. La diversification est assurée par des placements monétaires, des protections contre la baisse des marchés et une exposition importante sur l'or (par le biais des mines). "Ceci nous permet de prendre une garantie contre la perte de valeur des devises dans l'environnement de taux réels négatifs, avec une production du minerai qui devrait chuter durant les prochaines années", a expliqué le gestionnaire. La gestion de R-co Valor se base en partie sur une analyse macroéconomique. "Malgré une deuxième vague d'infection, le taux de mortalité reste faible, notamment parce que les populations ont appris à se protéger et parce que les nouveaux cas concernent surtout des personnes jeunes, constate Yoann Ignatiew. En outre, les autorités ont bien retenu les leçons de 2009 et sont intervenues rapidement et massivement, et ont repoussé à 2024 toute perspective d'augmentation du taux directeur américain."La stratégie de R-co Valor vise à se positionner sur des valeurs décotées pour lesquelles les gestionnaires estiment que le marché se trompe. Le rapport cours/bénéfice du fonds sera donc raisonnable par rapport à un fonds qui serait exposé sur des grandes valeurs technologiques. Au début de l'année 2020, l'exposition sur les Bourses était tombée vers un niveau historiquement faible, soit autour de 70% des actifs sous gestion. "Nous avons alors profité de la correction du mois de mars pour faire bouger très fortement notre allocation, avec un turnover qui fut 130% plus élevé durant la période de janvier à avril par rapport à la période correspondante de 2019. Rapidement, notre exposition sur les Bourses est remontée vers 90% des actifs sous gestion, et nous avons ensuite pris une partie de nos bénéfices pour retomber vers 83% actuellement." Le portefeuille comporte une large exposition sur le secteur technologique (plus particulièrement chinois) et sur les soins de santé. "Dans une période électorale comme celle que connaissent actuellement les Etats-Unis, ce segment aura traditionnellement tendance à sous-performer et offrir des points d'entrée attractifs avant que les investisseurs se rendent compte a posteriori que les décisions prises ne sont pas vraiment drastiques. En ce sens, nous avons récemment racheté des titres comme AstraZeneca ou Fresenius." Parmi les investissements récents, Yoann Ignatiew pointe également des valeurs industrielles comme ABB ou Airbus. "Ce groupe reste sur un duopole avec Boeing et dispose d'une large avance technologique avec une valorisation au tapis. Lorsque le marché reprendra, il sera le premier à bénéficier de la rotation vers une nouvelle génération d'appareils." Parmi les autres décisions prises récemment, on peut également noter le secteur des voyages et des loisirs, avec le site de réservation de voyages chinois Ctrip, l'opérateur de croisières Royal Caribbean ou Walt Disney. "Le groupe est négativement impacté par la fermeture des parcs d'attraction et des cinémas mais est en train de changer son modèle avec le succès de son service de streaming Disney+. "