Le contrat, conclu directement avec les autorités congolaises et la CEI (Commission Electorale Indépendante), a une valeur de plus de 30 millions USD. Les kits, qui seront livrés dans le courant du second semestre 2010, serviront à la mise à jour des fichiers électoraux de 2005, qui avaient été établis à l'occasion des présidentielles de 2006. "Nous sommes extrêmement fiers d'avoir été retenus dans le cadre d'un processus très rigoureux de sélection respectant les critères de la Banque Mondiale. Zetes se mobilisera pour accompagner la République Démocratique du Congo dans le processus d'enrôlement de ses électeurs afin de lui permettre d'organiser les élections en 2011", déclare Alain Wirtz, l'administrateur délégué de Zetes, cité dans un communiqué. Le groupe a par ailleurs confirmé son ambition d'améliorer, en 2010, ses résultats de 2009 et de revenir aux niveaux de 2008.