Lors d'un "trading update" lundi, après la clôture du marché, bpost avait averti que 2019 serait une "année difficile". Les propositions discutées avec les syndicats, à la suite des différentes journées de grève du mois dernier, "auront un impact sur la rentabilité de l'entreprise", prévenait ainsi l'entreprise.

Bpost a fait son entrée en Bourse en 2013, avec un cours de 14,50 euros par action. Celui-ci a progressé et même atteint environ 28 euros en février dernier. Mais il a ensuite perdu un tiers de sa valeur en mars avec la publication des résultats annuels de l'entreprise. Depuis lors, le recul a continué.

Il y a deux semaines, l'action tombait à moins de 10 euros.