Les régulateurs des médias et des télécoms ont remis en fin de semaine dernière leurs projet de décision proposant de nouveaux tarifs mensuels de gros pour l'accès aux réseaux des câblo-opérateurs Telenet, Brutélé et Nethys. Leur démarche vise à promouvoir la concurrence en garantissant que les opérateurs alternatifs paient un tarif équitable pour utiliser ces réseaux.

D'après les exemples mentionnés dans le communiqué de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT), il apparait que ces prix de gros vont probablement clairement baisser. L'action Telenet a fortement chuté en conséquence lundi.

Orange, en revanche, est l'un des opérateurs qui bénéficieraient de ces tarifs moins élevés. Son action était d'ailleurs bien dans le vert lundi, avec un gain d'environ 3,5% vers midi. L'entreprise a en effet prévu de lancer une offre 'Internet only' durant l'été.

Il n'est ici encore question que d'une proposition tarifaire. Les parties concernées ont jusqu'au 6 septembre pour y réagir, avant que les prix ne soient finalement fixés d'ici la fin de l'année pour la période 2019-2023.

On ignore encore quelle sera l'attitude de Telenet. "Nous allons étudier le document en détail dans les prochaines semaines", est le seul commentaire qu'accepte de donner l'opérateur.