L'opération est destinée à renforcer significativement les liquidités du groupe et à assurer les besoins de son fonds de roulement, a ajouté l'entreprise belge.

Confrontée à des circonstances de marché peu favorables, Nyrstar avait communiqué fin octobre un bénéfice brut sous-jacent (ebitda) de 13 millions d'euros au troisième trimestre, contre 51 millions à la même période l'année dernière.