S'attendant à une augmentation de l'emploi intérieur total de 30.000 personnes à Bruxelles, 98.000 en Flandre et 44.000 en Wallonie entre 2013 et 2018, les quatre organismes parient plutôt sur une stagnation de l'emploi indépendant - qui représente moins de 20% de l'emploi général - sur cette même période. L'emploi général, après une atonie généralisée sur la période 2012, repartirait légèrement à la hausse en 2014 (0,2% à Bruxelles, 0,5% en Flandre et en Wallonie). Cette hausse se renforcerait à moyen terme (2015¿2018), atteignant un taux de croissance annuel moyen de 0,9% à Bruxelles, 0,8% en Flandre et 0,7% en Wallonie. Selon les prévisions et sur l'ensemble de la période de projection, l'emploi indépendant croîtrait, dans chaque région, à un rythme nettement inférieur à celui observé, en moyenne, au cours du passé récent: +1,6% par an à Bruxelles, +0,2% en Flandre et ¿0,2% en Wallonie au cours de la période 2012¿2018 contre, respectivement, +2,8%, +0,9% et +0,4% au cours de la période 2005¿2011. (Belga)