L'investisseur privé a-t-il sa place sur le marché de l'immobilier d'entreprise ? Très certainement, selon le consultant en immobilier Cushman & Wakefield (C&W). "Le bien immobilier professionnel peut être une alternative intéressante à l'appartement, qui reste l'investissement immobilier préféré des Belges", estime Marc-Antoine Buysschaert, chef de la division Capital Markets Office chez C&W. "Le résidentiel est réputé pour être un placement sûr. Mais les investisseurs sous-estiment le risque de l'inoccupation qui, rien qu'au bout d'un mois, pèse lourdement sur le rendement du bien. En outre, nous constatons que l'offre et la demande de biens résidentiels ne sont pas toujours en adéquation. Les promoteurs immobiliers construisent énormément dans le haut de gamme, mais la demande émane plutôt du segment inférieur."
...