Selon un sondage réalisé auprès de 230 commerçans, il ressort que ceux-ci sont 44% à estimer disposer de stocks identiques aux soldes de l'an dernier. Ils sont, par contre, plus de 37% à les estimer plus voire beaucoup plus importants. On doit donc s'attendre à des réductions plus nettes que l'an dernier, les collections d'hiver ayant rencontré peu de succès avec cette météo clémente. Si 73% des commerçants devraient proposer des réductions identiques à l'an dernier, près d'un quart (23,7%) proposeront des réductions plus marquées. Pour 38,7% des commerçants, les soldes démarreront avec des remises de 20 à 30% ; ils sont un peu moins nombreux à proposer des soldes au-delà de cette fourchette. S'ils espèrent réaliser de bons soldes, les commerçants ne pensent pas que cela leur permettra d'augmenter sensiblement leur chiffre d'affaires. Près de la moitié (46,9%) s'attendent à un chiffre identique ; 7,3% tablent sur une augmentation, le reste envisage une réduction de leur chiffre d'affaires. Globalement, l'UCM croit en de bons soldes, conséquence du regain de confiance des consommateurs. (Belga)

Selon un sondage réalisé auprès de 230 commerçans, il ressort que ceux-ci sont 44% à estimer disposer de stocks identiques aux soldes de l'an dernier. Ils sont, par contre, plus de 37% à les estimer plus voire beaucoup plus importants. On doit donc s'attendre à des réductions plus nettes que l'an dernier, les collections d'hiver ayant rencontré peu de succès avec cette météo clémente. Si 73% des commerçants devraient proposer des réductions identiques à l'an dernier, près d'un quart (23,7%) proposeront des réductions plus marquées. Pour 38,7% des commerçants, les soldes démarreront avec des remises de 20 à 30% ; ils sont un peu moins nombreux à proposer des soldes au-delà de cette fourchette. S'ils espèrent réaliser de bons soldes, les commerçants ne pensent pas que cela leur permettra d'augmenter sensiblement leur chiffre d'affaires. Près de la moitié (46,9%) s'attendent à un chiffre identique ; 7,3% tablent sur une augmentation, le reste envisage une réduction de leur chiffre d'affaires. Globalement, l'UCM croit en de bons soldes, conséquence du regain de confiance des consommateurs. (Belga)