Des factures envoyées par la poste seraient interceptées et falsifiées par des criminels. Le problème est que, de cette manière, les entreprises voient disparaître des sommes importantes (souvent même quelques dizaines de milliers d'euros). Le SNI conseille de toujours déposer plainte auprès de bpost et de la banque concernée. La facturation électronique peut naturellement aider mais des études ont démontré que la e-facturation n'est pas encore de mise auprès des petites entreprises. Dans le cas de ces sociétés victimes de falsification, les criminels interceptent les factures et en changent le numéro de compte pour le paiement. Dès lors, le client paye la facture sur un mauvais numéro. Selon l'étude du SNI, 26 pc des entreprises touchées ont perdu 2.000 euros, 31 pc des sommes comprises entre 2.000 et 5.000 euros et 27 pc un montant supérieur à 10.000 euros. Pour le SNI, les gouvernements doivent inciter les entreprises à utiliser la e-facturation afin de réduire les risques, d'autant que les entreprises touchées ne semblent pas prêtes à modifier leur comportement (37 pc sont passées à la facturation digitale). (Belga)

Des factures envoyées par la poste seraient interceptées et falsifiées par des criminels. Le problème est que, de cette manière, les entreprises voient disparaître des sommes importantes (souvent même quelques dizaines de milliers d'euros). Le SNI conseille de toujours déposer plainte auprès de bpost et de la banque concernée. La facturation électronique peut naturellement aider mais des études ont démontré que la e-facturation n'est pas encore de mise auprès des petites entreprises. Dans le cas de ces sociétés victimes de falsification, les criminels interceptent les factures et en changent le numéro de compte pour le paiement. Dès lors, le client paye la facture sur un mauvais numéro. Selon l'étude du SNI, 26 pc des entreprises touchées ont perdu 2.000 euros, 31 pc des sommes comprises entre 2.000 et 5.000 euros et 27 pc un montant supérieur à 10.000 euros. Pour le SNI, les gouvernements doivent inciter les entreprises à utiliser la e-facturation afin de réduire les risques, d'autant que les entreprises touchées ne semblent pas prêtes à modifier leur comportement (37 pc sont passées à la facturation digitale). (Belga)