Il faut une dizaine d'années généralement aux jeunes formés pour acquérir les compétences, trouver des idées, obtenir des financements et lancer leur projet. C'est ainsi que, sur 100 personnes sorties de l'IFAPME entre 2000 et 2002, 40 sont actuellement patrons. Six mois après l'obtention de leur diplôme, 82% des titulaires de la formation chef d'entreprise étaient employés : soit comme salariés (65%), soit comme indépendants ou gestionnaires d'entreprise (17%). On retrouve ces diplômés dans les secteurs de la construction, des prestations de services, l'alimentation et les soins aux personnes. La moitié de ces indépendants travaillent seuls. Néanmoins, à en croire l'enquête, entre 2000 et 2012, environ 30 000 emplois auraient été néanmoins créés grâce à ces formationsdonnant l'envie d'entreprendre. Moins de 3% des entrepreneurs disent vouloir stopper leur activité, estimant trop difficile de concilier vie professionnelle et vie privées. Les problèmes de gestion sont également pointés du doigt. (Belga)

Il faut une dizaine d'années généralement aux jeunes formés pour acquérir les compétences, trouver des idées, obtenir des financements et lancer leur projet. C'est ainsi que, sur 100 personnes sorties de l'IFAPME entre 2000 et 2002, 40 sont actuellement patrons. Six mois après l'obtention de leur diplôme, 82% des titulaires de la formation chef d'entreprise étaient employés : soit comme salariés (65%), soit comme indépendants ou gestionnaires d'entreprise (17%). On retrouve ces diplômés dans les secteurs de la construction, des prestations de services, l'alimentation et les soins aux personnes. La moitié de ces indépendants travaillent seuls. Néanmoins, à en croire l'enquête, entre 2000 et 2012, environ 30 000 emplois auraient été néanmoins créés grâce à ces formationsdonnant l'envie d'entreprendre. Moins de 3% des entrepreneurs disent vouloir stopper leur activité, estimant trop difficile de concilier vie professionnelle et vie privées. Les problèmes de gestion sont également pointés du doigt. (Belga)