De ces statistiques, une baisse des cas de grivèlerie est à noter dans les cafés, restaurants et autres snacks tels que les sandwicheries et friteries. Pourtant, d'une étude du SNI, il ressort que 38% des établissements horeca ont été confrontés à la grivèlerie en 2013, soit une augmentation de 4% par rapport à 2012. La crise et l'interdiction de fumer dans les établissements ne sont sans doute pas étrangères au phénomène, le fait de partir sans payer est arrivé plus d'une fois par semaine pour 4% des établissements (cafés). Environ 11% des établissements horeca ont eu à faire à des clients qui partent sans payer en moyenne une fois par mois. (Belga)