Un congé-éducation payé accordé pour une formation organisée pendant l'année scolaire doit, en principe, être pris entre le début de cette année scolaire et la fin de la première session d'examens. Si les cours ne sont pas organisés pendant l'année scolaire, le congé doit être pris entre le début et la fin de la formation. Toutefois, ce congé-éducation payé vaut aussi pour les secondes sessions.S'il n'a pas réussi en première session, le travailleur peut utiliser le solde de ses jours de congé-éducation jusqu'à la fin de la seconde session. Dans ce cas, il doit remettre à son employeur une attestation de seconde session. Celle-ci confirme que le travailleur doit repasser des examens et fait mention de leur date. L'employeur doit, quant à lui, joindre l'attestation à sa demande de remboursement des rémunérations et cotisations de sécurité sociale. (Belga)

Un congé-éducation payé accordé pour une formation organisée pendant l'année scolaire doit, en principe, être pris entre le début de cette année scolaire et la fin de la première session d'examens. Si les cours ne sont pas organisés pendant l'année scolaire, le congé doit être pris entre le début et la fin de la formation. Toutefois, ce congé-éducation payé vaut aussi pour les secondes sessions.S'il n'a pas réussi en première session, le travailleur peut utiliser le solde de ses jours de congé-éducation jusqu'à la fin de la seconde session. Dans ce cas, il doit remettre à son employeur une attestation de seconde session. Celle-ci confirme que le travailleur doit repasser des examens et fait mention de leur date. L'employeur doit, quant à lui, joindre l'attestation à sa demande de remboursement des rémunérations et cotisations de sécurité sociale. (Belga)