Le courtier d'assurances est censé proposer à son client le contrat qui lui convient le mieux, après examen de l'éventail disponible sur le marché. Cependant, la réalité montre que les courtiers d'assurances semblent plus soucieux de leurs propres avantages que de ceux du consommateur. Aux Pays-Bas, les choses changent à partir du 1er janvier 2013. Les assureurs ne pourront plus donner de commissions aux courtiers pour qu'ils vendent leur produit plutôt qu'un autre. Le législateur néerlandais impose la transparence. Les courtiers factureront le coût de leurs conseils directement au client. De cette façon, le gouvernement espère rehausser la confiance dans le secteur financier. Les courtiers craignent cependant que leurs clients se passent de leurs conseils et s'adressent directement aux assureurs. Test-Achats, l'association belge pour la protection du consommateur, exige que le système soit revu et que les "cadeaux" et autres primes soient supprimés ou strictement réglementés, tout comme aux Pays-Bas. (VIM)