"Si l'on se concentre exclusivement sur les immatriculations effectuées au nom de personnes privées, la part de marché de la motorisation diesel chute pour l'ensemble de la Belgique à 18,6%, contre plus de 77% au bénéfice des motorisations essence. Au niveau des différentes régions, c'est en Wallonie que la part de marché du diesel demeure la plus importante auprès des clients privés avec 26,9% de parts de marché (19.114 unités) contre 12,5% pour la Flandre (11.057 unités) et 14,1% à Bruxelles (1.281 unités)", explique la Febiac.

La part des voitures neuves au diesel pour les sociétés reste importante à 56%, "logique, dès l'instant où ces véhicules utilisés pour un usage professionnel sont amenés à parcourir des distances plus importantes".

Les SUV ont la cote auprès des Belges puisqu'ils représentent près de 36% des immatriculations de véhicules neufs durant les six premiers mois de l'année. Enfin, toutes catégories confondues d'immatriculations, la VW Golf reste la voiture préférée des Belges au premier semestre, suivie par la Renault Clio et la Fiat 500. Pour les immatriculations privées, la Golf arrive aussi première suivie par la Renault Clio et la Citroën C3.