Comme le Nikkei 225, le Dow Jones est pondéré sur la valeur des actions le composant et non sur la capitalisation boursière.
...

Comme le Nikkei 225, le Dow Jones est pondéré sur la valeur des actions le composant et non sur la capitalisation boursière. Dès lors, la décision d'Apple va faire dramatiquement baisser la part du secteur techno dans l'indice vedette de Wall Street (28 à 20 %). Pour contrer cette baisse qui aurait eu un effet non négligeable sur les performances du Dow, son comité a décidé d'en modifier sa composition. Recordman de longévité au sein de l'indice, ExxonMobil en est éjecté au profit de Salesforce, l'éditeur de logiciels dont l'action a été multipliée par 27 en 10 ans. Amgen, leader mondial des biotechnologies médicales, chasse Pfizer dont l'action vaut 10 fois moins. Enfin, Raytheon, le géant militaire et spatial, cède sa place à Honeywell qui fait son grand retour grâce à une progression boursière impressionnante.