Chez nous, le FMI table sur une croissance de l'ordre de 1,2%, soit nettement plus que le 0,2% de 2013 (et 0,1% de mieux que lors des dernières prévisions du début de l'année), tant en 2014 qu'en 2015. Par contre, le Fonds monétaire international s'inquiète du niveau du chômage dans notre pays. D'un taux de 8 ,4% l'an dernier, il devrait toucher 9,4% de la population active cette année, avant de redescendre à 8,9% l'an prochain. Les prévisions de l'organisation internationale sont donc plus pessimistes que celles formulées il y a peu par différents organismes belges, dont le Bureau du Plan. En outre, notre pays se distingue de ces voisins et, en particulier, de ses concurrents de la zone euro qui devraient voir le taux de chômage reculer de 0,% cette année, à 11,9%. (Belga)

Chez nous, le FMI table sur une croissance de l'ordre de 1,2%, soit nettement plus que le 0,2% de 2013 (et 0,1% de mieux que lors des dernières prévisions du début de l'année), tant en 2014 qu'en 2015. Par contre, le Fonds monétaire international s'inquiète du niveau du chômage dans notre pays. D'un taux de 8 ,4% l'an dernier, il devrait toucher 9,4% de la population active cette année, avant de redescendre à 8,9% l'an prochain. Les prévisions de l'organisation internationale sont donc plus pessimistes que celles formulées il y a peu par différents organismes belges, dont le Bureau du Plan. En outre, notre pays se distingue de ces voisins et, en particulier, de ses concurrents de la zone euro qui devraient voir le taux de chômage reculer de 0,% cette année, à 11,9%. (Belga)