Et en juin-juillet de cette même année ? Ce sont 7.878 produits qui ont été contrôlés dans 79 supermarchés : 139 (soit 1,76 %) étaient facturés plus cher, au désavantage du client, et 143 moins cher (1,81 %), soit 3,57 % de facturations incorrectes. Et en octobre-novembre 2012, 18.972 produits ont été contrôlés dans 97 supermarchés visités : 340 (soit 1,79 %) étaient facturés plus cher et 276 (1,47 %) moins cher, soit 3,26 % de facturations incorrectes. Sur pas moins de 73.980 produits contrôlés dans 584 supermarchés, magasins de bricolage et chaînes de magasins, 1.455 étaient facturés plus cher, au désavantage du consommateur, et 901 moins cher, ce qui constitue un total de 3,1 % de facturations incorrectes. Or, en avril dernier, lors d'une réunion entre le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) et le ministre des Consommateurs, il s'avérait que le nombre de fautes sur les tickets de caisse, autant en faveur qu'en défaveur du consommateur, diminuait de 5 à 2,8 %. (Belga)

Et en juin-juillet de cette même année ? Ce sont 7.878 produits qui ont été contrôlés dans 79 supermarchés : 139 (soit 1,76 %) étaient facturés plus cher, au désavantage du client, et 143 moins cher (1,81 %), soit 3,57 % de facturations incorrectes. Et en octobre-novembre 2012, 18.972 produits ont été contrôlés dans 97 supermarchés visités : 340 (soit 1,79 %) étaient facturés plus cher et 276 (1,47 %) moins cher, soit 3,26 % de facturations incorrectes. Sur pas moins de 73.980 produits contrôlés dans 584 supermarchés, magasins de bricolage et chaînes de magasins, 1.455 étaient facturés plus cher, au désavantage du consommateur, et 901 moins cher, ce qui constitue un total de 3,1 % de facturations incorrectes. Or, en avril dernier, lors d'une réunion entre le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) et le ministre des Consommateurs, il s'avérait que le nombre de fautes sur les tickets de caisse, autant en faveur qu'en défaveur du consommateur, diminuait de 5 à 2,8 %. (Belga)