En outre, la Bank Lending Survey (BLS), l'enquête de la Banque nationale de Belgique, a montré que les conditions de crédit avaient été légèrement assouplies au cours du deuxième trimestre de 2013. Les banques s'attendent d'ailleurs à une stabilisation des conditions au troisième trimestre de 2013. Et sur base des données de la Banque centrale européenne (BCE), l'on constate que la Belgique approuve 66 % de l'ensemble des demandes de crédit. Le crédit n'est refusé que dans 12 % des cas. De plus, en Belgique, le crédit aux entreprises est toujours accordé à des taux très avantageux, comptant parmi les plus faibles d'Europe. Pour les sept premiers mois de 2013, le taux d'intérêt pondéré moyen pour les nouveaux crédits atteignait 2,93 %. Cela voudrait donc dire qu'en dépit du contexte économique qui s'est dégradé, les banques continueraient à financer l'économie. Oui, selon Febelfin, " le secteur bancaire continue à offrir une chance aux bons dossiers de crédit et à remplir pleinement sa mission. " (Belga)