Les contrats, tant en nombre qu'en montant, respectivement 9 % et environ 8%, sont en recul. Attention, tous ces chiffres n'englobent pas les refinancements. D'autre part, par rapport au trimestre précédent, une augmentation des crédits apparaît pour l'achat d'un logement (+ 300), mais une baisse pour les crédits de construction (- 300), ainsi qu'une contraction des crédits de rénovation (- 1.700). Enfin, au cours du troisième trimestre de 2013, les demandes de crédit hypothécaire ont enregistré une légère contraction, tant en nombre qu'en montant, par rapport au trimestre correspondant de 2012 : les demandes ont diminué de 1,5 % et le montant de 2 %. Toujours au cours du troisième trimestre de 2013, le montant moyen emprunté pour l'achat d'un logement est resté à environ 135.000 euros. Le montant moyen pour un crédit de construction a augmenté sensiblement jusqu'à un peu moins de 143.000 euros. De même, les emprunteurs ont été un peu plus nombreux à opter pour un taux fixe mais un peu moins nombreux à opter pour un taux variable assorti d'une période de fixité initiale de minimum 10 ans. (Belga)