En effet, 93 % des jeunes se sentent limités à l'étranger, en raison des frais d'itinérance élevés; 37 % utilisent l'Internet mobile lorsqu'ils sont à l'étranger, contre 86 % à domicile. De plus, la majorité d'entre eux utiliseraient davantage les services de communications mobiles si les frais d'itinérance étaient supprimés. D'autre part, 81 % veulent disposer d'un accès sans restriction à l'Internet et 25 % sont actuellement confrontés à des restrictions. Enfin, 79 % sont favorables au renforcement des pouvoirs de l'Union européenne pour que celle-ci garantisse des prix équitables et harmonise le marché intérieur. Des données recueillies par l'autorité de régulation européenne (Orece) montrent aussi que les récentes réductions tarifaires ont eu pour corollaire des augmentations appréciables de la consommation. Mais, même lorsqu'elles sont dans leur pays, 70 % des personnes qui téléphonent dans d'autres pays de l'UE limitent leurs appels pour des raisons de coût. Le règlement en matière de télécommunications a été proposé par la Commission et vise à nous rapprocher bien davantage d'un véritable marché unique des télécommunications, en mettant notamment fin aux frais d'itinérance et en garantissant à tous un Internet ouvert par l'interdiction des blocages des contenus. (Belga)

En effet, 93 % des jeunes se sentent limités à l'étranger, en raison des frais d'itinérance élevés; 37 % utilisent l'Internet mobile lorsqu'ils sont à l'étranger, contre 86 % à domicile. De plus, la majorité d'entre eux utiliseraient davantage les services de communications mobiles si les frais d'itinérance étaient supprimés. D'autre part, 81 % veulent disposer d'un accès sans restriction à l'Internet et 25 % sont actuellement confrontés à des restrictions. Enfin, 79 % sont favorables au renforcement des pouvoirs de l'Union européenne pour que celle-ci garantisse des prix équitables et harmonise le marché intérieur. Des données recueillies par l'autorité de régulation européenne (Orece) montrent aussi que les récentes réductions tarifaires ont eu pour corollaire des augmentations appréciables de la consommation. Mais, même lorsqu'elles sont dans leur pays, 70 % des personnes qui téléphonent dans d'autres pays de l'UE limitent leurs appels pour des raisons de coût. Le règlement en matière de télécommunications a été proposé par la Commission et vise à nous rapprocher bien davantage d'un véritable marché unique des télécommunications, en mettant notamment fin aux frais d'itinérance et en garantissant à tous un Internet ouvert par l'interdiction des blocages des contenus. (Belga)