Via les certificats d'énergie verte, 520 millions d'euros sont allés aux personnes qui ont installé des panneaux solaires. Ce soutien passe par la facture d'électricité aux familles par Eandis et Infrax. Mais cette charge s'avère être différente d'une région à l'autre. Une famille standard qui consomme 3.500 kilowatts d'électricité annuellement paie entre 17 et 85 euros. Les résidents de la ville d'Anvers et des autres communes qui ont rejoint l'intercommunale IMEA sont ceux qui paient le moins cher : 17 euros par an. Les résidents des intercommunales PBE (Brabant flamand), Inter-Energa (Limbourg), et Infrax-West (Flandre occidentale) paient annuellement plus de 80 euros pour supporter des panneaux solaires. Infrax-West est le plus cher avec 85,47 euros. Les grandes différences sont principalement dues au succès des panneaux solaires dans la région. Dans les zones rurales avec de grandes maisons, des fermes et des PME, les surfaces de toiture disponibles pour installer des panneaux solaires y sont plus grandes que dans les zones urbanisées avec des appartements. En outre, les coûts de chaque intercommunale sont répartis entre le nombre d'utilisateurs. Dans les zones urbanisées, ces coûts sont donc davantage divisés que pour des communes avec moins d'habitants. (Belga)