La météo pluvieuse de la semaine passée est avancée par les commerçants comme étant la cause principale. Pourtant, les vendeurs de vêtements restent positifs : il suffit qu'il pleuve moins pour que les consommateurs recommencent leurs achats. Surtout que maintenant, pour la deuxième quinzaine de soldes, les pourcentages de réduction accordés s'élèvent à 50% en moyenne. De plus, et cela a encore été confirmé récemment, moins de gens partent en vacances à l'étranger, une aubaine pour les commerçants. Ceux qui restent à la maison veulent quand même se faire plaisir et devraient retourner dans les rues commerçantes. La météo au beau fixe durant les mois d'avril, mai et juin a fait en sorte que les soldes se passent plus tranquillement que d'habitude. Durant le printemps, bon nombre de consommateurs se sont rués sur les vêtements d'été tels que les T-shirts, blouses, jupes, robes, shorts et autres. Ils n'ont donc plus besoin de ces vêtements. Et même si l'on clame ça et là que la crise économique est derrière nous, cela ne se ressent pas au niveau du pouvoir d'achat des Belges. (Belga)