Internet étant devenu le principal terrain de jeu des arnaqueurs, la page Facebook "marnaque" est mise à jour de manière régulière. Sa diffusion auprès d'un large public doit permettre de réduire les risques d'arnaque. Toutefois, actuellement, on constate que la page est suivie par¿ 360 personnes seulement et que les arnaques relevées ne sont pas très nombreuses. La dernière en date, mise sur la page Facebook ce mercredi, avertir les consommateurs mais aussi les entreprises sur une tentative d'obtenir des renseignements personnels de la part de la European Patent and Trademark register (EPTR),prétendant offrir ainsi une protection nationale ou internationale à une création. EPTR n'a aucune autorisation légale pour ce faire. Autre arnaque mie en évidence sur cette page, celle demandant aux abonnés de ce réseau leur adresse e-mail Skynet ainsi que leur identifiant. Des mails de ce type ne sont pas envoyés par Belgacom ni Skynet. Ces tentatives s'ajoutent à la longue liste de mails plus ou moins bien réalisés au nom de banques, organismes de crédit¿ qui ne proviennent jamais de la banque ou l'organisme de crédit. (Belga)

Internet étant devenu le principal terrain de jeu des arnaqueurs, la page Facebook "marnaque" est mise à jour de manière régulière. Sa diffusion auprès d'un large public doit permettre de réduire les risques d'arnaque. Toutefois, actuellement, on constate que la page est suivie par¿ 360 personnes seulement et que les arnaques relevées ne sont pas très nombreuses. La dernière en date, mise sur la page Facebook ce mercredi, avertir les consommateurs mais aussi les entreprises sur une tentative d'obtenir des renseignements personnels de la part de la European Patent and Trademark register (EPTR),prétendant offrir ainsi une protection nationale ou internationale à une création. EPTR n'a aucune autorisation légale pour ce faire. Autre arnaque mie en évidence sur cette page, celle demandant aux abonnés de ce réseau leur adresse e-mail Skynet ainsi que leur identifiant. Des mails de ce type ne sont pas envoyés par Belgacom ni Skynet. Ces tentatives s'ajoutent à la longue liste de mails plus ou moins bien réalisés au nom de banques, organismes de crédit¿ qui ne proviennent jamais de la banque ou l'organisme de crédit. (Belga)