De fait, lorsqu'une demande d'autorisation de séjourner plus de trois mois en Belgique est introduite auprès d'un poste diplomatique ou consulaire belge par un étranger qui souhaite faire en Belgique des études dans l'enseignement supérieur ou y suivre une année préparatoire à l'enseignement supérieur, cette autorisation doit lui être accordée. Mais, pour ce faire il doit prouver qu'il possède des moyens de subsistance suffisants et produire une attestation délivrée par un établissement d'enseignement; un certificat médical d'où il résulte qu'il n'est pas atteint d'une des maladies ou infirmités énumérées dans la loi précitée et enfin un certificat constatant l'absence de condamnations pour crimes ou délits de droit commun, s'il est âgé de plus de 21 ans. De plus, il ne doit pas, notamment, soit être signalé non-admis ou interdit de séjour dans le système d'information Schengen; soit être considéré comme pouvant compromettre la tranquillité publique, l'ordre public ou la sécurité nationale ou encore ne pas avoir été renvoyé ou expulsé de Belgique depuis moins de dix ans, lorsque la mesure n'a pas été suspendue ou rapportée. (Belga)