"Grâce à ce distributeur, nous espérons faciliter aux passagers le change des euros contre des monnaies mondiales que sont le bitcoin et l'ethereum", explique Tanja Dik, directrice Consumer Products & Services de Schiphol.

"C'est pratique car beaucoup de passagers ne pourront plus utiliser des euros à leur retour". Dans une phase test, le distributeur sera installé pour six mois dans l'aéroport. D'autres aéroports expérimentent l'usage de bitcoins. Ainsi, l'aéroport de Brisbane en Australie a été le premier du monde en janvier dernier à accepter les paiements en bitcoins dans ses magasins.