Comment les frais de gestion assombrissent votre retraite

09/11/18 à 10:07 - Mise à jour à 10:07
Du Trends-Tendances du 01/11/18

Selon Better Finance, la politique actuelle en matière de pensions omet une donnée cruciale : le rendement réel des produits d'épargne pension. Le Belge doit se contenter de moins de 2 % par an et ne peut que rêver des 9 % obtenus par les Suédois.

Le défi du vieillissement de la population se fait chaque jour plus immense. D'une part, la Commission européenne constate que près d'une personne de plus de 65 ans sur cinq est à risque de pauvreté dans l'Union européenne et que les femmes ne sont pas assez protégées en matière de droits à la pension. D'autre part, le coût des pensions pèse de plus en plus lourdement sur les finances publiques. La Commission européenne recommande ainsi d'allonger la durée de vie active, de flexibiliser le marché du travail et de promouvoir l'épargne-retraite. Depuis de nombreuses années, les actifs sont ainsi invités à épargner pour leurs vieux jours dans le cadre de leur travail (deuxième pilier) ou personnellement (troisième pilier). Aux quatre coins de l'Europe, le leitmotiv est " cotiser plus, plus longtemps ". Pour Better Finance, la Fédération européenne des épargnants et usagers des services financiers, c'est insuffisant. Cette stratégie écarte un élément crucial : le rendement réel.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires