L'intervention par cluster s'élève à 12.500 euros et au maximum vingt clusters peuvent être financés à ce titre-là. D'autre part, afin de pouvoir prétendre à un subside, une convention doit être conclue entre le promoteur de cluster - celui qui représente le cluster - et la Secrétaire d'État à l'Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté. Et cet accord qui prend cours le 1 er janvier 2014 et se termine le 31 décembre 2014, doit fixer les modalités de la collaboration à une politique de formation et de mise à l'emploi commune. Après sa signature, le SPP Intégration sociale va verser une avance de 75 % du subside au promoteur. Le paiement de l'avance se fera automatiquement après engagement. Une déclaration de créance n'est pas nécessaire. Et les 25 % restants ? Ils seront liquidés après contrôle et approbation des données relatives au rapport d'activité et au rapport financier, concernant la politique de formation et de mise à l'emploi menée. (Belga)