Cette taxe a été une des premières réalisations du gouvernement Di Rupo. En décembre 2012 cette ponction de 4% supplémentaires ciblée sur les revenus mobiliers élevés supérieurs à 20.020 euros a finalement été supprimée après 6 mois d'existence. Mais cela annonce avant tout le retour à un précompte mobilier uniforme de 25% qui retrouvera son caractère libératoire dès 2013. Le journal De Standaard a mené une enquête auprès de quatre grandes banques. Cette étude a démontré que 81.500 Belges ont choisi de payer la "taxe des riches" via leur banque. Les grandes banques n'ont pas rechigné à divulguer leurs chiffres. Les banques privées et spécialisées dans la gestion des biens de personnes fortunées ont quant à elle refusé de participer à l'enquête. (PVO)