Jeff Wellens
Juriste fiscaliste
Chronique

01/10/18 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

"Pour la plupart des contribuables, le taux moyen d'imposition depuis 2017 est supérieur à celui des années précédentes"

Le régime fiscal actuel - rappelons que les réductions d'impôt régionales sont exclues du calcul du taux moyen d'imposition contrairement aux réductions fédérales - n'est ni logique ni équitable, d'après le juriste fiscaliste Jef Wellens.

Au moment de parcourir le décompte fiscal, on me pose parfois la question : "Et le tax shift dans tout ça ?" Et ce n'est pas tant en raison du montant qui figure sur l'avertissement-extrait de rôle à côté de la rubrique "résultat du calcul", mais plutôt en raison du "taux moyen d'imposition" mentionné juste en dessous, qui représente pour beaucoup une indication de la charge fiscale moyenne à laquelle ils sont soumis. Pour la plupart des contribuables, ce taux moyen d'imposition depuis 2017 s'avère étonnamment plus élevé qu'au cours des années précédentes. Alors quid du tax shift ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires