Dans le cadre du Prix fédéral 2014 lutte contre la pauvreté, trois projets créatifs et innovants reçoivent chaque année 12.500 euros, six autres nominés repartent avec 1.250 euros chacun. Ceux-ci doivent concerner des projets ou des personnes venant en aide aux indépendants vivants en situation de pauvreté ou aux sans-abri ou encore aux familles pauvres. De fait, en 2014, il est recherché notamment des opérations qui mettent en pratique des solutions innovantes contre le sans-abrisme ou qui contribuent à lutter contre la pauvreté chez les enfants et leurs parents. Pour rappel, un tiers des indépendants vit en dessous du seuil de pauvreté et 30 % des indépendants génèrent deux tiers des revenus des indépendants. Ces constatations ressortent d'une récente étude du Centre d'études pour l'entrepreneuriat de Bruxelles. Un quart des indépendants a un revenu mensuel, après imposition, inférieur à 523 euros (seuil de pauvreté des indépendants à titre principal). Un tiers disposait en 1998 de moins de 594 euros nets par mois (seuil de pauvreté pour toute la population belge) - 02/508.85.86; question@mi-is.be (Belga)