L'objectif du système est d'évoluer vers un système plus simple et équitable pour tous les acteurs concernés. Il apporte plus d'équilibre entre épargne à court terme et à long terme et permet dès lors un meilleur financement de l'économie. Il conduit aussi à la constitution d'une protection complémentaire pour de larges couches de la population sous la forme d'une épargne à long terme, d'une épargne-pension et/ou d'une assurance hospitalisation. Le panier 1 - épargne de précaution (court terme) correspond au carnet de dépôt réglementé actuel avec cependant un montant maximum d'exonération fiscale des intérêts limité à 1000 euros. Tout cumul de l'avantage fiscal via la multiplication de comptes sera rendu impossible via une taxation à la source. Le second panier (investissements productifs - long terme) contient les produits d'épargne à long terme de minimum cinq ans, tels que les comptes à terme ou bons de caisses à plus de cinq ans, mais également les fonds d'investissement. Les revenus mobiliers générés par ces investissements peuvent bénéficier d'une exonération fiscale de 1.000 EUR. Les trois autres paniers ont trait à l'épargne logement, à l'épargne pension ainsi qu'à l'épargne de prévoyance (hospitalisation / dépendance). (Belga)