Ils représentent aujourd'hui un tiers des actifs sous gestion investis par les clients (soit 18 milliards d'euros), notamment au travers de fonds de fonds exposés sur toute une série de thématiques durables (60% des fonds internes et 40% de fonds externes). " Cet aspect est désormais au centre des préocc...

Ils représentent aujourd'hui un tiers des actifs sous gestion investis par les clients (soit 18 milliards d'euros), notamment au travers de fonds de fonds exposés sur toute une série de thématiques durables (60% des fonds internes et 40% de fonds externes). " Cet aspect est désormais au centre des préoccupations des clients, d'autant que leur performance est généralement comparable aux portefeuilles classiques ", ajoute Guy Janssens. Une tendance qui devrait se poursuivre à mesure que les clients continueront de se diriger vers les sociétés qui sont en mesure de proposer des solutions aux défis futurs de nos sociétés." Le redressement attendu des indices manufacturiers en 2020 constituera un terreau propice aux industries actives dans la transition énergétique. " Et la Cop26 en 2020 à Glasgow pourrait permettre de nouveaux progrès dans la réalisation des objectifs de l'accord de Paris, les pays étant supposés soumettre des plans actualisés. " Enfin, les élections américaines seront en mesure d'autoriser un changement d'approche au niveau fédéral si un démocrate accède à la présidence. " Parmi les grandes thématiques d'investissement qu'il discerne pour les années futures, Guy Janssens met en avant les fonds qui permettent de s'exposer à la croissance à long terme sur les marchés liés à la protection de l'environnement (transition et efficience énergétique), au changement climatique, aux nouvelles technologies alimentaires, aux véhicules électriques, aux matériaux intelligents ou à la pénurie d'eau.