Citoyens, entreprises, pouvoirs publics et institutions financières doivent y trouver leur compte. La cellule de réflexion avance ainsi une réforme fiscale basée sur la simplification des incitants fiscaux sur l'épargne individuelle avec pour objectif une allocation plus efficace de cette épargne. Pour ce faire, les incitants fiscaux sont articulés en cinq paniers correspondant à des besoins spécifiques du contribuable et de la société: épargne de précaution (court terme), investissement productif (long terme), épargne logement, épargne pension et épargne de prévoyance (hospitalisation). L'objectif du système est d'évoluer vers un système plus simple et plus équitable pour tous les acteurs concernés : il apporterait plus d'équilibre entre épargne à court et à long termes et permettrait donc un meilleur financement de l'économie ; il conduirait à la constitution d'une protection complémentaire pour de larges couches de la population sous la forme d'une épargne à long terme, d'une épargne-pension et/ou d'une assurance hospitalisation et il permettrait de remédier à certaines inefficacités du passé. (Belga)