Toute personne qui investit dans la sécurité de sa maison contre le cambriolage ou un incendie bénéficie d'une réduction d'impôt. Peu importe que l'on soit propriétaire, co-propriétaire, usufruitier ou locataire de l'habitation. La réduction d'impôt en 2012 s'élevait à 50% des dépenses, mais avec un maximum de 730 euros. Mais la loi du 13 décembre 2012 modifie ce pourcentage à 30%. La réduction d'impôt s'applique notamment à l'installation de verres spécifiques anti-effraction, serrures de sécurité, verrouillage de sécurité, portes blindées, alarmes, connexion à une centrale d'alarme (abonnement) et des caméras avec un système d'enregistrement. Par protection contre l'incendie on entend les extincteurs à eau et à poudre, extincteur automatique dans les locaux des chaufferies au mazout et portes résistant au feu pendant une demi-heure. (Belga)