"Si nous ne prenons pas des mesures radicales, le patient en fera littéralement les frais"

07/12/18 à 15:45 - Mise à jour à 15:56

Dans son baromètre hospitalier, la mutualité chrétienne (MC) s'est penchée pour la quatorzième fois sur les tarifs appliqués par les hôpitaux belges. Comme le montrent les dernières données, ceux-ci continuent de chercher des revenus supplémentaires. "C'est la raison pour laquelle les suppléments pratiqués en chambre individuelle doivent être supprimés", affirme Luc Van Gorp, président de la MC.

Dans son baromètre hospitalier, la mutualité chrétienne (MC) a examiné pour la quatorzième fois les tarifs appliqués par les hôpitaux belges. Pour ce faire, la MC utilise les factures de ses affiliés dans ces hôpitaux. L'organisation a ainsi plaidé ces dernières années pour la suppression des suppléments d'honoraires en chambre commune. Les données récentes montrent que les hôpitaux continuent de chercher des revenus supplémentaires. "C'est la raison pour laquelle les suppléments pratiqués en chambre individuelle doivent être supprimés", affirme Luc Van Gorp, président de la MC.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires