L'indicateur de confiance des consommateurs est retombé à -3, contre 0 en juillet et -3 en juin. Ce niveau de -3 reste néanmoins supérieur à la moyenne de long terme de l'indicateur depuis 1990. "Les consommateurs se sont surtout montrés plus pessimistes à l'égard des évolutions macroéconomiques en Belgique.

En ce qui concerne tant les perspectives relatives à la situation économique que les attentes en matière de chômage, les améliorations observées en juillet ont été intégralement neutralisées ce mois-ci", constate la BNB.

Sur le plan personnel, les ménages prévoient une légère dégradation de leur situation financière, ce qui ne les empêche pas de s'attendre à épargner un petit peu plus, pour le deuxième mois consécutif.