"Les magasins indépendants de vêtements et de chaussures ont vu en moyenne leur chiffre d'affaires augmenter de 4 pour cent par rapport aux soldes d'été de l'année passée, qui s'étaient achevées sur une augmentation du chiffre d'affaires de 2,5 pour cent", précise l'organisation, qui a interrogé 364 magasins.

Le SNI attribue cette belle performance au joli temps estival qui a régné tout le mois de juillet, même si cette dernière semaine a vu les ventes baisser en raison du temps caniculaire. Le syndicat en profite pour appeler au maintien de la période d'attente et des soldes, alors que plusieurs politiques militent pour y mettre fin.

Une large majorité des commerçants actifs dans le secteur de la mode est opposée à cette suppression, souligne le SNI. Cela signifierait la "fin de nombreux magasins de vêtements et de chaussures indépendants et l'on retrouverait toujours uniquement une uniformité auprès des mêmes chaînes", conclut le syndicat.